• Pet Mate - Pet Gateway avec 4 positions
    l'épaisseur du revêtement automatique de 50 mm, idéal pour toutes les portes et panneaux minces action silencieuse n'effrayer les animaux de compagnie ou propriétaire Disturb Brosse à rabat scellé courants d'air et résistant à temps avec fermeture magnétique carte imperméable à l'eau serrure de sécurité à 4 voies point double
  • Filtre LTE WISI DL 70
    CANAUX: NC - BANDE DE FREQUENCE: 88-694 MHZREJECTION: 708 A 730 MHZENTREE / SORTIE: 1/1BOITIER BLINDE: NONCONNECTEUR: F-MALE / F-FEMELLE

Il est tout à fait possible d’améliorer le confort énergétique du domicile en effectuant des travaux d’isolation thermique. Le seul problème, c’est que la réalisation d’un tel projet nécessite parfois un budget conséquent. Heureusement que l’État peut financer les coûts engendrés par un projet d’isolation. En tout cas, voici les meilleurs conseils pour réussir l’isolation thermique des combles.

Choisir des isolants affichant de bonnes performances thermiques

Pour réaliser des économies en énergie, l’isolation des combles et de la toiture s’impose. Il est bien entendu important de réaliser un état des lieux avant de passer aux choses sérieuses. Le propriétaire peut d’ailleurs faire appel à un professionnel qualifié pour l’aider à accomplir cette tâche. Dans tous les cas, il faudra commencer par identifier les problèmes, car personne n’apprécie les travaux mal faits. Une fois cela fait, le propriétaire peut passer à la prochaine étape. Plus clairement, il devra trouver des isolants thermiques performants pour assurer la réussite de l’opération. Il faudrait choisir en fonction du type de combles à isoler (aménagés ou perdus).

Il faut retenir que tous les matériaux isolants disponibles sur le marché ne se valent pas. Effectivement, certains d’entre eux sont moins performants comparés aux autres. Pour faire le bon choix, il convient de vérifier les propriétés de chaque type de produit. L’acheteur devra donc porter son attention au coefficient de résistance thermique (R) et la conductivité thermique (λ) de l’isolant. En clair, si la valeur R d’un isolant est élevée, sa performance thermique le sera également. Plus la valeur lambda (λ) est petite, plus le matériau est isolant. À titre d’exemple, la valeur λ de la laine de verre se situe entre 0,030 à 0,040 λ. Celle du polyuréthane (PUR) est d’environ 0,021 à 0,028 λ.

Il est important d’utiliser des isolants affichant une résistance (R) d’environ 7m2. K/W ou de 8m2. K/W. Cela permet en clair d’améliorer l’isolation thermique du logement. D’ailleurs, il faudra respecter cette condition pour espérer bénéficier du crédit d’impôt. Il convient de préciser que l’isolation des combles perdus se fait à l’intérieur de l’habitation. Le propriétaire devra choisir entre deux techniques : le soufflage ou la pose de rouleaux ou de panneaux isolants. Dans tous les cas, il est préférable de confier la tâche à un professionnel qualifié.

Vérifier son éligibilité au programme d’isolation 1 €

Inutile de rappeler que l’isolation des combles permet d’éviter les déperditions thermiques. La bonne nouvelle, c’est que l’État finance ces travaux d’isolation dans certaines villes françaises. Il y a bien entendu quelques conditions à respecter pour bénéficier des primes « énergies » octroyées par certaines régions. Une chose est sûre, c’est que ces travaux s’inscrivent dans le programme d’isolation des combles 1€. Mais seuls les contribuables éligibles peuvent en profiter. Les chanceux sélectionnés par l’État pourront réaliser des travaux d’isolation thermique sans dépenser une fortune. Ils n’auront qu’à payer 1 € symbolique pour concrétiser leur projet. Ils devront bien sûr choisir des isolants de bonne qualité (conformes à la réglementation thermique RT2012).

Il est facile de vérifier son éligibilité au programme d’isolation des combles à 1 €. Il suffit de visiter un site dédié à cet effet et d’utiliser le simulateur d’éligibilité qui s’y trouve. En général, l’intéressé devra fournir quelques informations le concernant pour obtenir une réponse rapide. La première étape consiste à indiquer la région dans laquelle il se trouve. Il devra ensuite préciser le nombre de personnes vivant dans son foyer. Il devra également indiquer son revenu fiscal de référence. Il ne reste plus qu’à saisir son nom, son prénom, son adresse électronique (email) et son numéro de téléphone. Si la réponse est concluante, le bénéficiaire éligible pourra monter son dossier d’isolation en ligne.

Il existe différentes techniques d’isolation de combles perdus ou aménageables. Normalement, un professionnel spécialisé dans le domaine de la rénovation devrait toutes les maîtriser. Bien évidemment, le propriétaire peut s’occuper de la tâche, à condition de se munir de tous les équipements nécessaires. Si les combles perdus sont inaccessibles, l’isolation par soufflage reste la meilleure solution. Il s’agit d’une méthode facile à mettre en œuvre. L’objectif est de projeter un produit isolant en vrac (flocons) sur le sol des combles perdus. Il sera ainsi possible de créer un matelas d’une vingtaine de centimètres. Pour isoler des combles perdus accessibles, l’installation de panneaux ou de rouleaux isolants est envisageable.