Le confinement a provoqué l’arrêt du projet de rénovation énergétique des copropriétés en France. En effet, l’Agence du Climat vient de dresser un constat qui témoigne de l’arrêt des chantiers. D’ailleurs, les demandes d’aide des particuliers ont elles aussi été stoppées. Mais alors, à présent que le déconfinement a eu lieu, les français vont-ils reprendre leurs projets de rénovation ?

Une activité totalement ralentie

Les projets de rénovations énergétiques des copropriétés ont été ralentis à cause de l’épidémie de Coronavirus. Et malheureusement, même si le déconfinement a déjà eu lieu, ces projets ne reprendront pas avant plusieurs mois. En effet, les assemblées générales de syndics ont du être repoussées à septembre. Autrement dit, tous les projets seront décalés.

Les professionnels de la construction et de la rénovation ont d’ailleurs été obligés d’arrêter leur activité. Par la suite, l’arrêt des chantiers a provoqué une baisse d’intérêt de la part de la population. Et pour des raisons financières, beaucoup de foyers ont du reporter leur projet. D’ailleurs, si vous souhaitez en savoir plus sur les nouvelles mesures concernant l’habitation, vous pouvez suivre l’actualité avec Habitatnews.

Une prise de conscience collective

En même temps, le confinement a provoqué une prise de conscience générale sur la question de l’isolation. Effectivement, les français ont compris qu’une bonne isolation pouvait faire la différence dans leur logement et dans leur budget.

L’Agence du Climat accompagne les particuliers dans leur projet de rénovation énergétique. C’est pourquoi, dès que l’heure du déconfinement a sonné, elle a décidé de questionner les bureaux d’études sur le sujet.

Des travaux non-prioritaires

Le constat de l’Agence du climat montre que les demandes de rendez-vous avec des professionnels pour des informations sur la rénovation énergétique ont gravement baissé depuis le mois de mars. Il faut savoir que le dispositif suit plus de 3400 copropriétés sur le territoire.

La baisse des demandes viendrait simplement du fait que les conseils syndicaux ne peuvent avoir lieu pour l’instant. Effectivement, les responsables de ces conseils ne peuvent discuter des projets en cours avant septembre car la plupart d’entre eux ont rejoint la campagne pour mieux vivre le confinement depuis mi-mars. Et il faut dire que les travaux de rénovation énergétique ne sont pas une priorité à l’heure actuelle.

Une reprise à bien préparer

Même si pour l’instant ces projets sont “en attente”, il sera nécessaire qu’ils reprennent rapidement. Il faut rappeler que les dépenses énergétiques des français ont beaucoup augmenté et que les travaux de rénovation restent la seule méthode pour qu’ils puissent réaliser de véritables économies sur leurs factures d’énergie.