• Critique du travail - Le faire et l'agir
  • Critiques et recensions: Œuvres et Inédits 13.1 et 13.2

Que l’on cherche à acheter ou vendre, on se rend vite compte, en se renseignant, qu’il y a certains critères qui sont particulièrement recherchés et qui font grimper les prix. Dans un contexte où le marché de l’immobilier continue d’augmenter, il est intéressant de se pencher sur les quelques critères les plus importants à suivre. Que ce soit pour trouver le bien de vos rêves, construire ou revendre votre bien, voici les critères les plus importants.

Des biens tournés vers l’extérieur

Sans doute à cause des confinements et des restrictions, les Français cherchent désormais des espaces extérieurs lorsqu’ils déménagent. Beaucoup de Français en ville, en appartement souffrent du manque d’espace et c’est cela qui fait grimper les demandes pour des maisons avec jardin par exemple. Dans de nombreuses villes, on remarque des nouvelles tendances de ce type. Par exemple, acheter une maison à Toulouse avec un jardin est devenue une demande très prisée. On remarque aussi que les Français quittent certaines grandes métropoles pour se diriger vers d’autres villes, plus moyennes ou mieux situées, notamment vers le Sud de la France.

La présence d’un espace extérieur est relativement courante quand on cherche une maison, surtout en zone rurale ou péri-urbaine, mais cela est encore plus prisé dans la recherche d’un appartement. Peu d’appartements possèdent finalement un balcon ou une terrasse, ce qui fait largement grimper le prix de ces biens. D’après une étude du groupe Meilleurs Agents, la présence d’une terrasse ou d’un balcon dans un appartement ferait augmenter le prix du mètre carré de près de 10 % dans les grandes villes. En maison, dans l’espace extérieur, c’est surtout la présence d’une piscine qui va faire augmenter les prix.

Les biens récents sont plus valorisés

Ce qui peut faire largement varier le prix au mètre carré d’un bien, c’est aussi l’année de construction du logement. En effet, un appartement construit après 2004 se vendrait en moyenne à plus de 17 % plus chers qu’un appartement dit “ancien”. Le constat est le même pour les maisons construites après 2004, qui se vendent plus chères. L’écart de prix est logique, puisque les logements récents sont plus qualitatifs, souvent mieux isolés, mieux équipés et sans besoin de rénovation. À l’opposé, les constructions anciennes ont aussi la cote puisqu’une maison d’avant 1800, par exemple, va se vendre 15 % plus chers qu’une maison datée de 1950 à 1970.

Des critères de confort

Parmi les autres critères d’importance, on retrouve la présence d’une salle de bain supplémentaire. C’est un critère recherché, en particulier dans les appartements. C’est généralement le cas dans les maisons qui sont suffisamment spacieuses, mais plus rare dans les appartements et fait alors grimper le prix. L’ascenseur en appartement, ne fait pas une énorme différence sur le prix, en revanche la taille de l’immeuble a plus d’impact. En effet, un logement situé dans un immeuble de plus de 6 étages est moins bien valorisé que lorsqu’il est situé dans un immeuble de 3 étages. Selon ces critères, la présence de l’ascenseur va alors aussi dépendre de la taille de l’immeuble.